Cap’Com 2019 : ce qui nous a lié

Les 4 et 5 décembre 2019, la promotion 2020 s’est rendue à Bordeaux, au 31ème forum de la communication publique et territoriale de Cap’Com. Une occasion unique d’échanger sur l’actualité de la communication et de rencontrer les professionnels d’aujourd’hui. 

Le mardi 3 décembre, les étudiants toulousains prirent leurs valises pour deux journées intenses de conférences et de belles rencontres professionnelles. Arrivés la veille du grand jour, ils n’ont pu résister à la visite de la belle ville de Bordeaux et à la montée sur sa plus haute tour, Pey-Berland. L’occasion de discussions sur le patrimoine et surtout de rouvrir l’éternel débat : Bordeaux ou Toulouse ? (Toulouse, évidemment). Le lendemain, il fut enfin l’heure d’échanges plus constructifs sur la communication territoriale.

En haut de la Tour Pey-Berland

Vêtus de leur plus beaux sourires et de leur plus grande motivation (avec un soupçon d’appréhension), la promotion Chibli est accueillie dès 9h30 pour un brief sur ce qui les attend. Clarisse, Mélodie, Yolina et Simon ont relevé la précieuse tâche de gérer les comptes réseaux sociaux de Cap’Com. Le reste de la promotion s’est chargé du compte-rendu de la conférence Communication de crise. Tous ont assisté aux conférences, ateliers, échanges off. En off, le repas et la soirée étaient les moments privilégiés pour se mêler aux professionnels, nouer des liens et bâtir son réseau. Cap sur les stages !

Forum de la communication publique et territoriale Cap’Com a Bordeaux, Decembre 2019 crédit : Daniel Gillet

Le thème de cette édition, “Ce qui nous lie”, a surtout permis de débattre de sujets aussi divers que la transition écologique, la génération Z, la démocratie participative, la santé,… Tout ce qui est au coeur des préoccupations des professionnels d’aujourd’hui. En ces jours de décembre, la communication publique et territoriale nous a lié, nous étudiants du Master 2 Communication et Territoires.

Nous remercions encore chaleureusement Cap’Com pour son accueil et sa confiance. Nous remercions surtout Monsieur Franck Bousquet pour l’organisation et son accompagnement jusqu’à Bordeaux. 

Angèle Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *