Envie d’un nouveau départ ? Et si vous ouvriez une brasserie ?

C’est l’expérience menée par un groupe d’amis depuis cet été à Saint-Antonin-Noble-Val. Leur micro-brasserie, Le Bélier, a déménagé en ville dans de nouveaux locaux, l’occasion pour l‘équipe de finaliser leur reconversion professionnelle vers le monde brassicole. Ils nous ont ouvert leurs portes et nous ont partagé leur expérience.

Il est 14h00, deux étudiants en communication attendent sur le parking de la gare de Caussade, dans le Tarn-et-Garonne. Une belle voiture arrive précipitamment sur le parking. C’est Jimmy Parkes, notre correspondant à la brasserie, qui est le responsable ventes et marketing de l’entreprise. Il nous invite chaleureusement à monter dans sa voiture. Nous quittons Caussade et prenons alors la route pour Saint-Antonin-Noble-Val, en direction de la brasserie. Il nous annonce rapidement que le fondateur du Bélier, John, ne sera pas présent puisqu’il récupère d’un accident qui a eu lieu en début de semaine. Dans la voiture, la conversation commence aisément et une fois les présentations faites, Jimmy nous parle de sa région et de sa trajectoire personnelle.

C’est un coin de France où se sont installés ces dernières années de nombreux anglais, américains et même quelques australiens fortunés. Jimmy, lui-même anglais, est arrivé dans le sud-ouest à l’âge de 9 ans quand sa famille décide de s’installer en France. Son accent représente d’ailleurs bien cette histoire, étant un savant mélange des accents du sud-ouest et de l’anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *